Bières

Comment se déroule le brassage de la bière artisanale ?

Le brassage de la bière est une étape essentielle dans le processus de fabrication de la bière. En fonction de ce dernier, différents types de bières peuvent être obtenus. Bières blanches, blondes, ambrées, rousses ou brunes dépendent du brassage et du malt qui leur est associé. Chaque brasserie possède ses propres secrets de fermentation et de fabrication qui permettent de proposer de la bière artisanale à des consommateurs éclairés en quête de saveurs authentiques.

Quelles sont les meilleures bières artisanales ?

La qualité d'une bière artisanale se détermine généralement à certains indices :

  • La teinte de la bière qui vous permet d'évaluer le degré de torréfaction du malt.
  • La mousse de la bière qui, si elle est abondante, laisse entrevoir une bière artisanale de qualité.
  • La robe de la bière qui d'un simple coup d'œil vous permet de voir si le liquide est trouble et a bien été filtré.
  • La réputation du brasseur et de son savoir-faire maison.

Les meilleures bières artisanales sont le plus souvent celles issues de régions traditionnellement habituées à fabriquer ce breuvage qui, après l'eau, est le plus consommé au monde ! Ainsi, en France (où la consommation est de 33 litres par habitant et par an), les meilleures bières artisanales proviennent essentiellement des régions du nord et de l'est.

Mais, le marché de la bière artisanale est aussi mondial et de nombreux pays en produisent de très grande qualité. C'est le cas en :

  • Belgique.
  • Allemagne.
  • Grande-Bretagne.
  • Scandinavie.
  • République Démocratique du Congo (à base de maïs ou de manioc).
  • Au Zaïre (à base de patate douce).

Quelles sont les meilleures bières artisanales ?

Quelles sont les étapes de fabrication de la bière ?

La fabrication de la bière obéit à un processus immuable qui consiste à associer certaines matières premières comme l'eau, l'orge, le houblon et des levures. En fonction de la qualité de l'eau et des autres composants ainsi que du dosage des levures, le brasseur va obtenir une bière unique.

Les levures vont permettre la fermentation à partir de laquelle va se poursuivre la fabrication de la bière. S'ensuivent différentes étapes que l'on peut décomposer de la sorte :

L'étape du maltage :

Le maltage se déroule en trois phases distinctes appelées : le trempage, la phase de germination et le touraillage.

  1. Le trempage consiste à tremper les grains d'orge dans de l'eau durant plusieurs jours (entre 3 et 5 en général) après les avoir préalablement triés et nettoyés.
  2. La phase de germination suit le trempage et l'orge est placée dans des germoirs à une température comprise entre 12° et 15 °C. Durant cette phase qui dure entre 5 et 7 jours, l'orge doit être fréquemment remuée pour éviter qu'elle ne forme une masse compacte.
  3. Le touraillage succède à la phase de germination. Il consiste à sécher le malt par soufflage d'air chaud pour lui donner sa couleur et sa note aromatique. Plus la température est élevée et plus le malt est coloré.

L'étape du brassage :

  1. Le malt séché est alors broyé pour expulser le grain de son enveloppe.
  2. Puis, le malt est mélangé à de l'eau chaude. Il devient alors le moût.
  3. Le moût est cuit à différentes températures jusqu'à six heures en fonction des secrets de fabrication.
  4. Le moût est filtré dans un matériel spécialement conçu à cet effet : le cuve-filtre.
  5. On transfère ensuite le moût dans une chaudière à moût pour le cuire à 100° durant près de deux heures. Au cours de cette étape de cuisson, on ajoute le houblon qui va parfumer la bière et permettre de la conserver.

L'étape de la fermentation :

La fermentation est obtenue en ajoutant les levures à la bière et un procédé chimique conduit les glucides à se transformer en gaz carbonique et en alcool.

La phase de garde :

La phase de garde consiste à débarrasser la bière de ses levures pour la refroidir à une température proche de 0 °C qui permet une seconde fermentation qui arrive à maturation environ un mois après. Elle va contribuer à donner le goût voulu à la boisson en fonction du savoir-faire maison des brasseurs. Après une énième filtration, la bière est mise en bouteilles ou en fûts. Les bouteilles sont étiquetées et prêtes à être dégustées.

Quels sont les principaux défis rencontrés lors du brassage de la bière artisanale ?

Les principaux défis rencontrés lors du brassage de la bière artisanale sont multiples.

Savoir brasser : tout un art !

Brasser de la bière est un art qui n'est pas à la portée du premier venu. Le brassage de la bière artisanale repose sur le savoir-faire du brasseur qui doit être confirmé et savoir brasser dans les règles. Par ailleurs, le brasseur peut rapidement se retrouver confronté à certaines difficultés :

  • La propreté du matériel peut affecter la production et altérer le goût. Il est donc essentiel avant de commencer et pendant le brassage de désinfecter le matériel.
  • Le brassage peut être altéré par une mauvaise qualité de l'eau. Il est essentiel de la filtrer pour qu'elle n'ait pas un goût de chlore ou métallique. Sa valeur en PH doit aussi être contrôlée.
  • L'un des défis du brasseur tient au respect de la température de cuisson et de fermentation.
  • Une des autres difficultés pour réussir la bière artisanale repose sur la capacité du brasseur à respecter et à reproduire le dosage des levures et du houblon pour proposer un produit qui réponde toujours à la même qualité.

Quels sont les principaux défis rencontrés lors du brassage de la bière artisanale ?

Quels sont les avantages de boire de la bière artisanale ?

Les avantages de boire de la bière artisanale sont indéniables :

  • Chaque bière artisanale possède une note aromatique qui lui est propre. Ainsi, en fonction de ses goûts, chacun peut trouver des bouteilles de bière qui correspondent à ses préférences.
  • Faire le choix de l'achat de kit ou de bouteilles de bière artisanale permet de se détourner de la consommation de masse et de perpétuer le savoir-faire traditionnel de brasseurs indépendants, tout en préservant leur profession.
  • Boire de la bière artisanale est convivial et permet de partager avec ses amis des bières authentiques en les leur faisant découvrir.

Le brassage de la bière artisanale est issu d'un savoir-faire ancestral qui a traversé les époques et nous permet de découvrir des saveurs rares et uniques. Nous vous encourageons à essayer différentes variétés de bières artisanales pour vous forger votre opinion et vous ouvrir à cet univers passionnant.

Poursuivez votre voyage gustatif :

Bières

Qu'est-ce qui rend la bière blanche si spéciale ?

Il existe une multitude de couleurs de bière, allant de la blonde à la brune, en passant par l'ambrée et la noire. Une variante sort du lot par ses caractéristiques particulières, la bière blanche. Au...

Bières

Chouffe bière : tout ce qu'il faut savoir sur la bière !

En France, les bières sont consommées à foison, surtout pendant les mois d'été. Si certaines compositions contiennent très peu d'alcool, d'autres se situent dans la moyenne comme la chouffe biere dont...

Bières

Kit fabrication bière : une bière faite maison

La fabrication de bière chez soi n’a jamais été aussi simple. Avant, c’est pratiquement impossible car il faut un système de dispositifs un peu complexe pour pouvoir la fabriquer à la maison. Il faut ...

Bières

Tout savoir sur la bière IPA et comment la déguster

Les passionnés de bières n'ont pas fini d'être surpris par les variétés qui existent dans le monde entier. Du côté de la France, une bonne dégustation en bouteille passe aussi par un type bien particu...

Bières

Le développement de la bière artisanale en Suisse

Avec la mode des bières artisanales, cette boisson prend ses marques dans des régions traditionnellement marquées par la présence du vin. Lorsque vous pensez à la Fr...

Retour en haut
Copyright © 2024 www.brasserie-graindorge.net | Propulsé avec XOOPS