Vins

La bouteille de vin : tous les secrets sur ce contenant

La bouteille de vins, comme la boisson elle-même, a toute une histoire et un concept derrière elle. Ce contenant doit répondre à certains critères bien précis pour être à même de contenir du vin. Pour cela, voici quelques points importants abordés à propos de la bouteille de vins.

Pourquoi la bouteille de vin fait 75 cl ?

En 1975, la législation européenne sur l'emballage stipulait que le vin ne pouvait être vendu que s'il était conditionné dans une fourchette de 50 cl à 1 litre. Le format 75 cl était donc le plus approprié. De plus, déjà à l'époque coloniale, les standards commerciaux optaient pour le format 75 cl. Cette adoption a été faite pour l'exportation et l'importation de grands volumes de vins. Par exemple, les Français exporteraient un baril de 225 litres. Il s'agissait de 25 caisses d'une dizaine de bouteilles de 75 cl. Il existe également une théorie selon laquelle le format 75 cl était le plus approprié pour les clients et les viticulteurs comme ceux du domaine et chateau de bourgogne ou de bordeaux. Pour servir 6 verres de vin rouge ou blanc ou un champagne de 125 ml chacun, il faudrait 750 ml selon le standard habituel des anciennes tavernes italiennes. Enfin, il est également dit que dans la France napoléonienne du XVIIIe siècle, il a été établi que c'était la quantité appropriée qu'un homme devrait boire pendant le dîner.

Pourquoi le fond d'une bouteille de vin est creux ?

C'est au XVIIIe siècle que se généralise l'utilisation des bouteilles en verre pour conserver le vin rouge ou blanc. À cette époque, la fabrication des bouteilles était artisanale. Comme pour de nombreux fabricants du domaine et chateau de bourgogne ou de bordeaux. Et leur fabrication à fond lisse était très difficile pour les souffleurs de verre. Le creux du fond rend également la bouteille plus résistante. Grâce à cela, elle résiste mieux à la pression à l'intérieur. Une chose presque indispensable dans les bouteilles de vins effervescents ou de champagne, où le gaz pourrait faire éclater une bouteille plus fragile. De plus, le fait d'avoir un fond plus lourd rend la bouteille plus stable et plus difficile à renverser. Le fond particulier de ces récipients aide également les éventuels sédiments du vin à rester sur les côtés du fond. Pour ne pas alors tomber dans le verre lorsqu’on verse le vin ou le champagne. Et, par curiosité, ce creux permet aussi de saisir plus facilement la bouteille pour servir le vin ou le champagne avec élégance.

Comment s'appelle la bouteille de vin ?

La bouteille de vins a un nom. Et pas qu’un, car ce nom peut varier selon sa taille, peu importe le type de vin : domaine et chateau de bourgogne ou de bordeaux… Par exemple, une bouteille de vin d’une contenance de 20 cl est nommée Piccola. Alors que celle de 25 cl est appelée Chopine. Il y a aussi la bouteille d’une contenance de 37,5 cl qui se nomme Fillette. Après, on a le standard de 75 cl.

Ensuite, il y a aussi le format Magnum avec une taille de 1,5 litre. Il existe également le double de cette quantité, 3 litres, qui s’appelle le Jéroboam. Si on ajoute 1,5 litre de plus à celui-ci, on obtiendra le Réhoboam de 4,5 litres. Puis, il existe aussi une version de 6 litres dite Mathusalem. On a également le Salmanazar, d’une contenance de 9 litres. Pour passer à un niveau encore supérieur, on a aussi le fameux Balthazar de 12 litres, le Nabuchodonosor de 15 litres, et le Melchior de 18 litres. Et pour finir, il existe aussi une bouteille géante de 30 litres, dont le Melchisedech.

Quel est l’effet de la taille de la bouteille sur le vin ?

La taille de bouteille de vin bordelaise rouge ou blanc, comme la taille des bouteilles de champagne, ne se repose pas que sur une question de quantité. En effet, plus la contenance des bouteilles est importante, plus le vieillissement est lent. Cela rend alors une bouteille bordelaise d’une contenance de 75 cl très appropriée pour exprimer les nuances du vin. En ayant l'oxygène inférieur à celui d'autres bouteilles plus grandes, le processus d'évolution du vin est ralenti et ses vertus aromatiques et gustatives sont multipliées. Comme dans le cas de plusieurs vins du domaine et chateau de bourgogne ou de bordeaux.

Comment le vin était conservé avant la bouteille ?

Au début du vin, les peaux d'animaux et les objets en argile étaient les récipients les plus courants. Par la suite, les amphores en argile commençaient à être utilisées. Jusqu'à la découverte des fûts en bois de chêne pour stocker le vin. Vers le IIIe siècle av. J.-C., avec l'invention du soufflage du verre, la production de récipients en verre s'est accrue. Et ce, datant des premiers récipients en verre de cette époque. Cependant, ce n'est qu'en 1 821 que les bouteilles en verre rouge ou blanc commencent à être fabriquées en série. Plus ou moins telles qu’on les connaît aujourd'hui.

Comment une bouteille de vin devrait-elle être posée ?

Une bouteille de vin bordelaise rouge ou blanc devrait toujours être maintenue allongée. Cela permettra au vin d’être constamment en contact avec le bouchon. Notamment très conseillés pour les vins du domaine et chateau de bourgogne ou de bordeaux. Et pour que celui-ci ne se dessèche pas. Bien sûr, on peut également la poser de manière légèrement inclinée vers le haut. Cela va alors permettre aux sédiments de s’accumuler au fond de la bouteille bordelaise. Toutefois, cela risque de ne pas humidifier complètement le bouchon. La bouteille peut aussi être disposée vers le bas en étant inclinée. Cela permet aussi alors de garder le bouchon de la bouteille bordelaise humide. Mais en même temps que le bouchon est humide, les sédiments vont aussi s’accumuler près du bouchon. Et cela va gâcher le goût du vin.

Dans le même genre

Vins

Cabernet franc : quels sont les atouts de ce cépage ?

Le cepage bordeaux Cabernet Franc est l'une des plus plantées au monde. Associés aux cepages Cabernet Sauvignon et Merlot, ils confirment le trident de la célèbre « coupe bordelaise ». Le Cabernet Fra...

Bières

La biere kekette : quelle est cette bière normande ?

Non, ce n’est pas uniquement son nom insolite qui sort la bière Kékette de l’ordinaire. Il s’agit d’un médaillé d’or (concours mondial de la bière, Mulhouse 2 013) apprécié pour bien plus : volume d’a...

Bières

L'ipa biere : en savoir plus sur la bière du moment

Une grande découverte pour amateurs et grande star dans les bistrots européens depuis les années 2010, l’indian pale ale ou IPA a pourtant fait un bonhomme de chemin. C’est aujourd’hui l’un des types ...

Autres alcools

Creme de wiskhy : du cocktail au digestif !

La crème de whisky fait partie des boissons à liqueur les plus populaires du marché. Elle doit notamment cette popularité au Baileys, l’une des plus connues dans le commerce. C’est l’une des boissons ...

Autres alcools

Recette rhum arrangé : faut-il le faire soi-même ?

Le rhum arrangé est une boisson qui nous vient de la Réunion et de Madagascar. C’est généralement une boisson qui se déguste en apéritif comme en digestif. Mais il faut savoir que la recette rhum arra...

Retour en haut
Copyright © 2021 www.brasserie-graindorge.net | Propulsé avec XOOPS