Vins

Vin rosé : quel est le meilleur ?

Très souvent, quand on parle de vin, on a tendance à ne penser qu’aux vins rouges ou aux vins blancs. Mais le vin rosé est peu pris en compte, malgré sa couleur particulière, son caractère et son élégance qui éveillent les sens. En effet, le vin rose se distingue généralement par sa fraîcheur, son onctuosité et sa légèreté (cuvee de couleur rouge, blanc et rosé bio mise en bouteille chateau de Brégançon, domaine d’Ott…). Des caractéristiques déterminantes dans le choix d'un accord adapté et en phase avec le plat. Voici donc quelques points importants à savoir à propos des vins rosés.

Quel cépage pour le vin rosé ?

Les vins rosés peuvent se différer selon leur processus de fabrication du rosé en question. Cependant, les cépages servant de base à la fabrication vin rosé restent généralement les mêmes. Dans ce contexte, on parle notamment du Grenache, du Cinsault, du Pinot Noir, ainsi que du Sangiovese. Le Grenache est typiquement puissant, avec une saveur riche, mais aussi fruitée. Il est surtout répandu en provence, dans la Vallée du Rhône, mais également en Espagne. Le Cinsault quant à lui est surtout retrouvé dans le Rhône Sud et le Languedoc. On le reconnaît facilement par ses saveurs de baies et de fleurs. L’idéal pour élaborer des vins rosés aux arômes particulièrement puissants. Le Pinot Noir, qui est le cépage de référence en Loire, est synonyme de délicatesse. Il est une véritable référence dans la conception de vin rose au goût de fraise ou de cerise. Le Sangiovese quant à lui est typiquement Corse. Par conséquent, il est aussi idéal pour élaborer du rosé corse aux arômes fruités et épicés.

Quel vin rosé fruité ?

Pour élaborer un vin rose fruité, le Grenache et le Sangiovese sont les références. Le Grenache rouge est l'un des cépages les plus plantés en viticulture mondiale. Et il permet d'élaborer aussi bien des vins rouges, que des vins rosés ou liquoreux. En ce qui concerne ses caractéristiques, on peut dire que c'est un cépage qui produit des vins aromatiques. Et ce, malgré une couleur peu intense, avec une teneur en alcool élevée, un corps moyen et une bonne acidité. Cependant, il se caractérise par son vieillissement rapide et sa sensibilité à l'oxydation. De son côté, le Sangiovese est un cépage très violet à la peau épaisse. Il est aussi connu comme acide, avec une teneur tannique modérée ou élevée. Sa maturation est tardive, et il apporte au vin des arômes fruités, floraux et épicés (cuvee de couleur rouge, blanc et rosé bio mise en bouteille chateau de Brégançon, domaine d’Ott…).

Quel vin rosé moelleux ?

Un vin rosé moelleux est souvent élaboré à partir de raisins cueillis tardivement. Très souvent, c’est une spécialité très considérée dans la vallée du Rhône. Et notamment avec les cépages Grenache et Cinsault. Ce dernier étant un cépage rouge très présent en Languedoc-Roussillon. Il est souvent mélangé avec des variétés telles que le Grenache pour ajouter de la douceur au vin. Les vins qui résultent de cette combinaison sont effectivement bien meilleurs si les rendements sont contrôlés. Le vin issu du Cinsault peut être très aromatique, avec un parfum vaporeux qui envahit les narines et une texture onctueuse qui apaise le palais. Il a une faible teneur en tanin. C'est pourquoi il est souvent utilisé pour produire du vin rosé seul ou en mélange avec un autre cépage. Notamment pour accentuer la note fruitée et diminuer la puissance du vin (cuvee de couleur rouge, blanc et rosé bio mise en bouteille chateau de Brégançon, domaine d’Ott…).

Qu’en est-il des vins rosés de Provence ?

Pour les vins roses de provence, leur fabrication se base sur l’utilisation des mêmes mélanges servant à produire les vins rouges de la région de provence. Par conséquent, la plupart de ces roses de provence sont élaborés à base de Grenache, de Cinsault, et de Syrah. Par contre, certains, avec une tendance d’exotisme, ont choisi le Cabernet Sauvignon ou le Mourvèdre comme base. Il y a également un cépage moins connu du nom de Tibouren qui sert également à concevoir du vin rose provençal. Et pourtant, ce cépage est réputé pour s’associer merveilleusement avec le goût du bœuf aux fines herbes, avec de la sauce aïoli. Ceux qui sont exigeants en matière d’arôme peuvent aussi être bien servis avec les vins roses de Provence.

Quel vin rosé conviendrait à un apéro ?

L’aperitif est souvent le meilleur moment pour s’offrir une bonne bouteille de vin (cuvee de couleur rouge, blanc et rosé bio mise en bouteille chateau de Brégançon, domaine d’Ott…). Et si on opte pour du vin rose en aperitif, il ne faut pas non plus choisir celui-ci n’importe comment. Dans ce contexte, il est préférable de commencer par du rosé fruité. Et certainement un peu tannique pour mieux stimuler le palais en aperitif. Un rosé provençal (Côtes-de-provence) ou provenant du Languedoc sera un excellent choix. Celui-ci apportera plus de fraîcheur en tant qu’aperitif. Sinon, on peut également opter pour des vins roses d’Alsace. Ou encore ceux qui proviennent de la vallée de la Loire. Ce sont de très bon choix pour ceux qui recherchent du vin moins sucré et avec un faible taux d’alcool en aperitif.

Quel vin rosé choisir pendant le repas ?

Après le repas, place aux choses sérieuses. On entend par là un vin plus puissant et consistant, notamment pour accompagner les plats de viande (cuvee de couleur rouge, blanc et rosé bio mise en bouteille chateau de Brégançon, domaine d’Ott…). Des roses de Bordeaux par exemple sont d’excellents choix, car ils sont plus tanniques et épais. Par conséquent, ils conviennent parfaitement avec les repas. En matière de Côtes-du-rhône, on conseille notamment le Tavel. Il s’agit d’un vin complexe et intense qui ravira le palais dès le premier contact. Sans oublier que ce vin dégage des arômes de fruits redoutablement frais.

Dans le même genre

Vins

Cabernet franc : quels sont les atouts de ce cépage ?

Le cepage bordeaux Cabernet Franc est l'une des plus plantées au monde. Associés aux cepages Cabernet Sauvignon et Merlot, ils confirment le trident de la célèbre « coupe bordelaise ». Le Cabernet Fra...

Bières

La biere kekette : quelle est cette bière normande ?

Non, ce n’est pas uniquement son nom insolite qui sort la bière Kékette de l’ordinaire. Il s’agit d’un médaillé d’or (concours mondial de la bière, Mulhouse 2 013) apprécié pour bien plus : volume d’a...

Bières

L'ipa biere : en savoir plus sur la bière du moment

Une grande découverte pour amateurs et grande star dans les bistrots européens depuis les années 2010, l’indian pale ale ou IPA a pourtant fait un bonhomme de chemin. C’est aujourd’hui l’un des types ...

Autres alcools

Creme de wiskhy : du cocktail au digestif !

La crème de whisky fait partie des boissons à liqueur les plus populaires du marché. Elle doit notamment cette popularité au Baileys, l’une des plus connues dans le commerce. C’est l’une des boissons ...

Autres alcools

Recette rhum arrangé : faut-il le faire soi-même ?

Le rhum arrangé est une boisson qui nous vient de la Réunion et de Madagascar. C’est généralement une boisson qui se déguste en apéritif comme en digestif. Mais il faut savoir que la recette rhum arra...

Retour en haut
Copyright © 2021 www.brasserie-graindorge.net | Propulsé avec XOOPS